Regarder

Agenda en cours

Éducation somatique La conscience du corps

Les pratiques somatiques réunissent un ensemble de techniques centrées sur la prise de conscience du corps en mouvement. Élaborées, notamment dans le courant du 20ème siècle, par des scientifiques et des artistes qui pour la plus part ont subi des accidents de vie, elles sont actuellement investies par des danseur.seuse.s, musicien.ne.s, comédien.ne.s, etc. pour se préparer et par des chorégraphes et autres auteur.e.s dans leur processus de création. Ces pratiques sont de formidables outils pour travailler l’organisation du corps en son entier. Le mouvement est ainsi décomposé, décéléré et il devient possible d’en analyser les points dynamiques.

Dans ce numéro, Danse on air propose de s’intéresser de plus près aux pratiques somatiques à travers différentes dimensions : l’enfance, la composition, la transmission, le soin, etc. pour en révéler la dimension éducative, en observant leurs effets sur le travail des artistes et leurs modes de transmissions.

La question est la suivante : comment les pratiques somatiques enrichissent-elles le travail de création des artistes ? Découvrez dans ce programme des artistes, auteur·ice·s et chercheur·euse·s affirmant leurs approches somatiques du geste et leurs impacts sur les modes de transmissions. Ainsi “l’éducation somatique” participe par le biais de ces pratiques à amener le mouvement dans un ailleurs à travers un travail de corps renouvelé et un rapport au temps dilaté. Point de vue politique permettant de proposer un autre rapport au monde.

visuel ©David Chiesa – Le UN
Objet de danse #3 épisode 2 - Canicule par David Chiesa

Ajouter à ma playlist

Danse on air invite trois artistes à créer un objet filmique autour de leurs pratiques artistiques respectives : la danse, la musique et les arts visuels, et du lien qu’ils décèlent entre la partition et leur écriture dans leurs esthétiques respectives.

David Chiesa est un musicien basé à Bordeaux et présent sur la scène internationale des musiques expérimentales. Sa pratique sonore s’appuie sur l’improvisation et l’articulation avec d’autres pratiques artistiques, danse, poésie, cinéma, lumière… En 2012 pour Le UN(ensemble musical), il imagine un système de notation qui adapte le vocabulaire issu du solfège « classique » par des codes graphiques et un chronomètre. Ce dispositif permet à plusieurs musicien·nes de jouer une musique d’orchestre tout en ayant la possibilité d’interpréter les signes. Une expérience collective et personnelle de la musique !

Pour cet Objet de danse, David Chiesa présente une de ses partitions, interprétée par Le UN. En activant son dispositif de notation, il propose un agencement du son dans le temps permettant d’entendre et dvoir passer les évènements sonores de manière simultané.En 2017, la chorégraphe Dina Khuseyn s’est appropriée cette même partition et a demandée à des danseur.ses de l’interpréter. Il n’existe malheureusement pas d’archives vidéo de cette expérience qui ne demande qu’à être renouvelée !

En savoir plus sur le travail de David Chiesa
Une commande de La Manufacture CDCN dans le cadre du programme de culture chorégraphique en ligne Danse on air