Regarder

Thème du mois

POP' + TRAD' = √CONTEMPORAIN

Qu’elles soient traditionnelles, folkloriques ou rituelles, qu’elles surgissent dans les bals, les clubs, la rue, les lieux de résistances… les danses dites « populaires » mettent en jeu le lien social dans de savants jeux de corps et de présence à l’autre. Elles rassemblent. Toutes collectives, d’origine rurales ou urbaines, elles sont porteuses d’identités régionales et communautaires. Elles incorporent une culture et des savoir-faire. Les artistes de la scène contemporaine vont y puiser du sens, des sources, des explications. Alors pourquoi entretenir une rupture entre danses dites populaires et ce que l’on appelle les” danses savantes”, quand les chorégraphes actuel.le.s utilisent le décloisonnement de ces expressions comme pouls de leur création ?

Pour explorer cette question, Danse on air vous invite, en juin et juillet, à visionner une playlist de vidéo-danse, à écouter des podcasts, à découvrir certains articles et ouvrages qui parlent de ce sujet… et de vivre une expérience avec Washington Timbó qui vous initiera au candomblé !

visuel ©David Chiesa – Le UN
Objet de danse #3 épisode 2 - Canicule par David Chiesa

Ajouter à ma playlist

Danse on air invite trois artistes à créer un objet filmique autour de leurs pratiques artistiques respectives : la danse, la musique et les arts visuels, et du lien qu’ils décèlent entre la partition et leur écriture dans leurs esthétiques respectives.

David Chiesa est un musicien basé à Bordeaux et présent sur la scène internationale des musiques expérimentales. Sa pratique sonore s’appuie sur l’improvisation et l’articulation avec d’autres pratiques artistiques, danse, poésie, cinéma, lumière… En 2012 pour Le UN(ensemble musical), il imagine un système de notation qui adapte le vocabulaire issu du solfège « classique » par des codes graphiques et un chronomètre. Ce dispositif permet à plusieurs musicien·nes de jouer une musique d’orchestre tout en ayant la possibilité d’interpréter les signes. Une expérience collective et personnelle de la musique !

Pour cet Objet de danse, David Chiesa présente une de ses partitions, interprétée par Le UN. En activant son dispositif de notation, il propose un agencement du son dans le temps permettant d’entendre et dvoir passer les évènements sonores de manière simultané.En 2017, la chorégraphe Dina Khuseyn s’est appropriée cette même partition et a demandée à des danseur.ses de l’interpréter. Il n’existe malheureusement pas d’archives vidéo de cette expérience qui ne demande qu’à être renouvelée !

En savoir plus sur le travail de David Chiesa
Une commande de La Manufacture CDCN dans le cadre du programme de culture chorégraphique en ligne Danse on air