Regarder / Lire

Thème du mois

POP' + TRAD' = √CONTEMPORAIN

Qu’elles soient traditionnelles, folkloriques ou rituelles, qu’elles surgissent dans les bals, les clubs, la rue, les lieux de résistances… les danses dites « populaires » mettent en jeu le lien social dans de savants jeux de corps et de présence à l’autre. Elles rassemblent. Toutes collectives, d’origine rurales ou urbaines, elles sont porteuses d’identités régionales et communautaires. Elles incorporent une culture et des savoir-faire. Les artistes de la scène contemporaine vont y puiser du sens, des sources, des explications. Alors pourquoi entretenir une rupture entre danses dites populaires et ce que l’on appelle les” danses savantes”, quand les chorégraphes actuel.le.s utilisent le décloisonnement de ces expressions comme pouls de leur création ?

Pour explorer cette question, Danse on air vous invite, en juin et juillet, à visionner une playlist de vidéo-danse, à écouter des podcasts, à découvrir certains articles et ouvrages qui parlent de ce sujet… et de vivre une expérience avec Washington Timbó qui vous initiera au candomblé !

©rafeejewell_DJxHalloweenBoa_2dLife
vendredi 16 juillet Clin d'œil ! Le clubbing et les danses urbaines, citadines et sociales

Ajouter à ma playlist

On va clubber ?
L’écriture chorégraphique contemporaine peut prendre appui sur la tradition mais elle se penche aussi du côté des danses populaires contemporaines. Gabber, street dances, House… sont autant de pistes empruntées par les chorégraphes pour en extraire le potentiel poétique. “Le clubbing est un nouveau folk contemporain” comme le dit si bien Lisa Vereertbrugghen.
À partir des propos recueillis par Wilson Le Personnic pour Ma culture (Mars 2020), article dans lequel il interview Lisa Vereertbrugghen, voyons comment quelques mouvements récréatifs émergeants viennent nourrir un processus de création !

REGARDER

Bryan Campbell - Square Dance
Cassiel Gaube - Farmer Train Swirl
RON ET (lA)HORDE AVEC LE BALLET NATIONAL DE MARSEILLE Echos with Jehnny Belth (ARTE)