Écouter

Agenda en cours

Éducation somatique La conscience du corps

Les pratiques somatiques réunissent un ensemble de techniques centrées sur la prise de conscience du corps en mouvement. Élaborées, notamment dans le courant du 20ème siècle, par des scientifiques et des artistes qui pour la plus part ont subi des accidents de vie, elles sont actuellement investies par des danseur.seuse.s, musicien.ne.s, comédien.ne.s, etc. pour se préparer et par des chorégraphes et autres auteur.e.s dans leur processus de création. Ces pratiques sont de formidables outils pour travailler l’organisation du corps en son entier. Le mouvement est ainsi décomposé, décéléré et il devient possible d’en analyser les points dynamiques.

Dans ce numéro, Danse on air propose de s’intéresser de plus près aux pratiques somatiques à travers différentes dimensions : l’enfance, la composition, la transmission, le soin, etc. pour en révéler la dimension éducative, en observant leurs effets sur le travail des artistes et leurs modes de transmissions.

La question est la suivante : comment les pratiques somatiques enrichissent-elles le travail de création des artistes ? Découvrez dans ce programme des artistes, auteur·ice·s et chercheur·euse·s affirmant leurs approches somatiques du geste et leurs impacts sur les modes de transmissions. Ainsi “l’éducation somatique” participe par le biais de ces pratiques à amener le mouvement dans un ailleurs à travers un travail de corps renouvelé et un rapport au temps dilaté. Point de vue politique permettant de proposer un autre rapport au monde.

Les Portraits croisés par Caroline Bordat

Ajouter à ma playlist

Les portraits croisés, sont des portraits sonores qui traversent les parcours et les travaux d’artistes en créant une rencontre à travers différentes approches artistiques.

Caroline Bordat est autrice de podcasts qui documentent la création. Elle a la volonté de faire découvrir des univers artistiques en proposant des expériences sonores immersives. Elle a été invitée par Danse on air pour réaliser un portrait autour de trois artistes danseuses et chorégraphes : Lisa Dowler, Myriam Gourfink et Julie Nioche.

D’une voix à une autre, laissez-vous porter par cette rencontre à travers leurs différents rapports aux pratiques somatiques : du soin, de la composition, et de l’enfance dans l’œil du politique.

Une commande de La Manufacture CDCN dans le cadre du programme de culture chorégraphique en ligne Danse on air

Pour en savoir plus sur les artistes

Après des études en danse, en sociologie et en anthropologie, Caroline Bordat fait le choix pendant 20 ans de construire des offres de formation, de façon à accompagner les danseurs professionnels dans leur parcours. Aujourd’hui, avec ces podcasts qui documentent la création, elle souhaite faire partager aux publics cette expérience d’immersion sonore au cœur du travail artistique et proposer aux artistes de conserver la mémoire de ces instants de production.

Lisa Dowler est danseuse, chercheuse et pédagogue, elle a suivi les cours de rattrapage de Miranda Tufnell et collaboré au livre When I Open my Eyes. Après plusieurs expériences dans le milieu chorégraphique, elle a développé en 2006 une relation avec un hôpital pour enfants au Royaume-Uni, qui se poursuit à ce jour. Depuis 2015, elle vit dans la région Néo-Aquitaine où elle a accueilli des résidences pour l’artiste américain K.J Holmes et Small Things Dance Collective (RU). Actuellement, elle développe des projets avec des artistes locaux et son public local. Elle est membre du Collectif Bipède qui explore l’improvisation en performance à Bordeaux et a développé une application mobile Smalldances.

Myriam Gourfink est danseuse et chorégraphe. Sa démarche chorégraphique se base sur les techniques respiratoires de yoga. Dans ces recherches, elle travaille sur la nécessité intérieure qui mène au mouvement. Comme les musiciens, elle utilise une écriture symbolique pour composer l’univers géométrique et l’évolution poétique de sa danse. Ayant étudié la Labanotation avec Jacqueline Challet Haas, elle a entrepris à partir de ce système une recherche pour formaliser son propre langage de composition. Pour certains projets, elles intègrent au sein de l’écriture des dispositifs informatisés de perturbation et de re-génération en temps réel. Les interprètes pilotent, via des capteurs de mouvement, les processus de modification de la partition chorégraphique qu’ils lisent sur des écrans LCD.

Julie Nioche est danseuse, chorégraphe et osthéopathe. Compagnie A.I.M.E, sont travail engage les pratiques somatiques en direction de l’enfance. En 2007, avec des collaborateurs venus de contextes professionnels différents, elle participe à la création de A.I.M.E. – Association d’Individus en Mouvements Engagés.
Après des études en danse, en sociologie et en anthropologie, Caroline Bordat fait le choix pendant 20 ans de construire des offres de formation, de façon à accompagner les danseurs professionnels dans leur parcours. Aujourd’hui, avec ces podcasts qui documentent la création, elle souhaite faire partager aux publics cette expérience d’immersion sonore au cœur du travail artistique et proposer aux artistes de conserver la mémoire de ces instants de production.

ÉCOUTER :

Portraits croisés