Regarder / Écouter

Agenda en cours

Éducation somatique La conscience du corps

Les pratiques somatiques réunissent un ensemble de techniques centrées sur la prise de conscience du corps en mouvement. Élaborées, notamment dans le courant du 20ème siècle, par des scientifiques et des artistes qui pour la plus part ont subi des accidents de vie, elles sont actuellement investies par des danseur.seuse.s, musicien.ne.s, comédien.ne.s, etc. pour se préparer et par des chorégraphes et autres auteur.e.s dans leur processus de création. Ces pratiques sont de formidables outils pour travailler l’organisation du corps en son entier. Le mouvement est ainsi décomposé, décéléré et il devient possible d’en analyser les points dynamiques.

Dans ce numéro, Danse on air propose de s’intéresser de plus près aux pratiques somatiques à travers différentes dimensions : l’enfance, la composition, la transmission, le soin, etc. pour en révéler la dimension éducative, en observant leurs effets sur le travail des artistes et leurs modes de transmissions.

La question est la suivante : comment les pratiques somatiques enrichissent-elles le travail de création des artistes ? Découvrez dans ce programme des artistes, auteur·ice·s et chercheur·euse·s affirmant leurs approches somatiques du geste et leurs impacts sur les modes de transmissions. Ainsi “l’éducation somatique” participe par le biais de ces pratiques à amener le mouvement dans un ailleurs à travers un travail de corps renouvelé et un rapport au temps dilaté. Point de vue politique permettant de proposer un autre rapport au monde.

Visuel A leaf Nina Santes et Celia Gondol ©Annie Leuridan
Les Causeries - #3 Corps, genres et politique. La danse sous le prisme de l’écoféminisme

Ajouter à ma playlist

Les causeries sont des conversations entre personnes inspirantes, artistes,  chercheur·es,  philosophes… – une invitation à échanger  et  porter un  regard sur une thématique.

Pour cette 3ème édition, nous sommes  ravi·e·s  d’accueillir : la chorégraphe et performeuse et chercheure Cécile Proust , l’artiste chorégraphique Nina Santes, la plasticienne et performeuse Sarah Trouche ainsi que Hortense Belhôte, performeuse et professeure d’histoire de l’art, qui animera la discussion autour de la notion d’écoféminisme dans les performances artistiques et des enjeux politiques dans la construction des corps et des genres.

Une commande de La Manufacture CDCN dans le cadre du projet de culture chorégraphique en ligne Danse on air

REGARDER