Regarder

Agenda en cours

Éducation somatique La conscience du corps

Les pratiques somatiques réunissent un ensemble de techniques centrées sur la prise de conscience du corps en mouvement. Élaborées, notamment dans le courant du 20ème siècle, par des scientifiques et des artistes qui pour la plus part ont subi des accidents de vie, elles sont actuellement investies par des danseur.seuse.s, musicien.ne.s, comédien.ne.s, etc. pour se préparer et par des chorégraphes et autres auteur.e.s dans leur processus de création. Ces pratiques sont de formidables outils pour travailler l’organisation du corps en son entier. Le mouvement est ainsi décomposé, décéléré et il devient possible d’en analyser les points dynamiques.

Dans ce numéro, Danse on air propose de s’intéresser de plus près aux pratiques somatiques à travers différentes dimensions : l’enfance, la composition, la transmission, le soin, etc. pour en révéler la dimension éducative, en observant leurs effets sur le travail des artistes et leurs modes de transmissions.

La question est la suivante : comment les pratiques somatiques enrichissent-elles le travail de création des artistes ? Découvrez dans ce programme des artistes, auteur·ice·s et chercheur·euse·s affirmant leurs approches somatiques du geste et leurs impacts sur les modes de transmissions. Ainsi “l’éducation somatique” participe par le biais de ces pratiques à amener le mouvement dans un ailleurs à travers un travail de corps renouvelé et un rapport au temps dilaté. Point de vue politique permettant de proposer un autre rapport au monde.

Visuel ©Cecilia Höglund
CAPSULE-DANSE #3 Cartographic Reinterpretations

Ajouter à ma playlist

Vers une micro histoire des danses de L’Océan Indien avec Rani Nair

Nous avons proposé à 3 artistes chorégraphes Florence Boyer, Idio Chichava (en complicité avec l’artiste musicien Benoit Bottex), Rani Nair de réaliser une capsule vidéo qui témoigne de leur rapport à l’histoire de la danse. Pour ce faire, nous les invitons à témoigner d’une géographie de l’histoire de la danse depuis leur point d’attache tout en s’interrogeant sur la manière dont celle-ci s’inscrit dans leurs paysages chorégraphiques intimes.

Danseuse, chorégraphe indienne et suédoise, Rani Nair s’intéresse aux approches décoloniales et travaille notamment sur les notions de mémoire et d’archive. Son travail de création mélange divers domaines artistiques (musique, vidéo, mode, etc.) et explore des thématiques postcoloniales à travers la dance et les performances.

Une commande de La Manufacture CDCN dans le cadre du programme de culture chorégraphique en ligne Danse on air

 

Remerciement à : Kate Elswit, Nemo Stocklassa Hinders, Tobias Hallgren, Vishnu Vardhani Rajan, The art group Ful and all involved in Future Memory and Memory Lab.

REGARDER

Capsule de danse #3 Rani Nair